vendredi , mars 22 2019
Accueil / Automobile / Siège auto bébé ou réhausseur : Comment choisir
siège auto bébé

Siège auto bébé ou réhausseur : Comment choisir

Le siège-auto de groupe 2 et 3, également connu sous le nom de réhausseur auto, est indispensable pour voyager en voiture avec de jeunes enfants âgés de 2 à 12 ans et/ou pesant entre 15 et 36 kg. Il doit être homologué et assurer un confort maximal pour l’enfant, tout en le maintenant solidement fixé au siège.

Les sièges-auto ou réhausseurs de groupe 2 et 3 permettent aux enfants de voyager en toute sécurité, de dormir confortablement et d’assurer un voyage paisible, même pour les parents.

Ils sont obligatoires en vertu de la loi et, contrairement au groupe 1, les sièges enfants des groupes 2 et 3 conviennent aux enfants âgés de 2 ou 3 ans et/ou pesant de 15 à 36 kg.

Dans la phase de choix, le facteur de sécurité est la première condition fondamentale pour un bon siège auto bébé. Il doit être stable et doté de toutes les caractéristiques fonctionnelles nécessaires au confort d’utilisation des enfants qui doivent s’asseoir et de maman et papa qui doivent le monter, le nettoyer et le déplacer.

A cet égard, il est très important de toujours choisir uniquement des sièges enfants homologués et des sièges auto conformes à la réglementation en vigueur.

Il existe de nombreux types de réhausseurs pour enfants, chacun avec ses propres caractéristiques et est capable de répondre à une demande particulière : besoin des parents, poids et âge de l’enfant.

Dans cet article nous voyons spécifiquement toutes les caractéristiques essentielles qu’un siège auto des groupes 2 et 3 doit avoir, pour comprendre exactement comment choisir et lequel acheter.

Comment choisir un siège auto de groupe 2 et 3 ?

Afin de faire votre choix, il est important d’évaluer toutes les caractéristiques concernant le type de siège, la sécurité et le confort, afin de choisir le meilleur modèle en fonction de vos besoins et exigences spécifiques.

La première distinction se trouve dans le type de siège auto. Il y a en fait un réhausseur de voiture avec ou sans dossier, siège avec ou sans accoudoirs.

Réhausseur enfant avec ou sans dossier

Un réhausseur avec dossier est particulièrement adapté à l’âge de 2 ans, lorsque l’enfant est physiquement plus petit et doit être tenu plus fermement.

Le dossier est confortable et l’enfant peut également faire une sieste pendant le voyage. Ainsi, il sera naturellement bercé par le mouvement de la voiture et il dormira tranquillement.

Une réhausseur sans dossier convient mieux aux enfants de 3 ans et plus ou dont la taille est supérieure à la moyenne. De cette façon, le réhausseur donnera à l’enfant toute la liberté de mouvement possible, pourra jouer et se sentir moins contraint sur le siège.

Le réhausseur de siège sans dossier maintient l’enfant attaché par la ceinture au siège de la voiture, il est plus mince et moins encombrant que celui avec dossier.

Réhausseur avec accoudoirs

L’option d’accoudoirs offre plus de confort et de stabilité, car l’enfant peut reposer les bras et voyager plus détendu.

Cependant, il est important de garder à l’esprit les caractéristiques physiques de l’enfant. Un réhausseur avec accoudoirs ne convient pas toujours aux enfants plus grands.

Dans ce cas, il est plus approprié de choisir une rehausse sans dossier mais avec accoudoirs, ce qui donnera à l’enfant une plus grande liberté de mouvement et un meilleur confort.

Homologation et résultats des crash tests

Il est d’une importance fondamentale de s’assurer que l’étiquette indique la référence à la législation européenne en vigueur.

La législation la plus récente est « ECE R44-04, précédée des ECE R44, ECE R44-02 et 03 ». Les deux sont valides, mais le dernier est le plus restrictif en termes de sécurité et de précision du système de retenue.

Les sièges des groupes 2 et 3 et les sièges homologués selon cette norme sont donc les plus sûrs.

Les résultats de crash-tests sont réalisés par des organismes indépendants et sont très utiles car ils permettent de recueillir des informations sur le comportement d’un siège lorsqu’il est soumis à un choc ou à une contrainte particulièrement intense, en simulant les conséquences et tout ce qui se passe en cas d’accident.

a propos Nicole Berger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *